Discrimination pour motif d’identité de genre ou d’orientation sexuelle

La Ville d’Esch soutient la lutte contre les discriminations basées sur l’identité de genre et l’orientation sexuelle. Le GayMat est organisé depuis 2010 à Esch et en 2015 une convention entre la Ville d’Esch et l’association Rosa Lëtzebuerg a été signée. Des collaborations avec l’association Intersex & Transgender Luxembourg ont également lieu.

Collaboration avec l’association Rosa Lëtzebuerg

La Ville d’Esch a signé en 2015 une convention avec l’association Rosa Lëtzebuerg visant à soutenir l’association dans son travail d’information et de sensibilisation sur les droits des personnes LBGT et les discriminations pour motif d’orientation sexuelle. La Ville soutient notamment l’organisation du festival GayMat à Esch. En contrepartie, l’association s’engage à participer à des manifestations publiques de la Ville en faveur du traitement égalitaire des concitoyens LGBT et de soutenir la Ville dans ses démarches de sensibilisation et d’information relatives au fait de l’orientation sexuelle.

Adhésion au Rainbow Cities Network

Le conseil communal a approuvé à l’unanimité l’adhésion de la Ville d’Esch au Rainbow Cities Network en date du 10 juillet 2015. Le but du réseau est d’échanger les expériences sur l’intégration des politiques LGBT dans les politiques communales, d’échanger les bonnes pratiques dans ces domaines et de se mettre au courant des développements dans les réseaux et organisations internationales. Actuellement, 24 villes (dont Amsterdam, Cologne, Bruxelles, Genève, Brighton, Berlin, Vienne, Ljubljana) participent au réseau.

Organisation du festival GayMat à Esch-sur-Alzette

Le GayMat est un évènement socio-culturel qui est organisé depuis 2010 à Esch. Le but est d’informer et de sensibiliser sur les droits des personnes transgenres, homosexuelles et bisexuelles et de lutter contre les discriminations pour motif d’identité de genre et d’orientation sexuelle.

Le festival se déroule désormais sur une semaine et offre un vaste programme socio-culturel autour des thématiques de la diversité sexuelle et de l’identité de genre, avec des expositions, des projections de films, des tables-rondes, des colloques scientifiques, un grand festival de rue, une fête de clôture, etc.

Ce festival est organisé par l’association Rosa Lëtzebuerg, en collaboration avec la Ville d’Esch et d’autres partenaires. Le service culture de la Ville d’Esch est responsable de la coordination du festival au niveau de l’administration communale.

Organisation d’autres actions d’information et de sensibilisation autour de la thématique de la diversité sexuelle

La Ville d’Esch et la commission à l’égalité des chances ont organisé en janvier 2004, en collaboration avec Rosa Lëtzebuerg et le CIGALE (Centre d’Information pour Gays et Lesbiennes), une table-ronde et une exposition dans le cadre du projet de loi relatif aux effets légaux de certains partenariats. L’exposition « Homosexualitéit zu Lëtzebuerg : vun den 70er Joeren bis haut », retraçant l’histoire de la lutte pour une égalité des droits et contre la discrimination de l’homosexualité au Luxembourg depuis les années ’70, a été réalisée avec le soutien de la Ville d’Esch et a été montrée à l’Hôtel de Ville.

Le personnel dirigeant des Maisons Relais gérées par la Ville d’Esch a suivi entre octobre 2012 et décembre 2014 une formation à la stratégie Gender-Diversity Management, formation qui visait à soutenir l’implémentation d’une stratégie et d’une pratique pédagogique sensible au genre et à la diversité. Différents modules de formation ont été proposés, dont un module sur le sujet « Gérer, communiquer et travailler avec des enfants et/ou avec des parents d’une autre identité sexuelle que la hétérosexualité » (organisé en collaboration avec le CIGALE – Centre d’Information pour Gays et Lesbiennes).

Organisation d’actions d’information et de sensibilisation autour de la thématique de l’identité de genre

La formation à la stratégie Gender-Diversity Management et la formation Gender4kids visaient à sensibiliser et à former le personnel éducatif des Maisons Relais entre autres sur les concepts de genre, de stéréotype de genre et de norme de genre. Ces deux formations étaient obligatoires pour tout le personnel pédagogique.

Une conférence publique « Normierte Kinder – Risiken und Nebenwirkungen für unsere Zukunft ? » était organisée par la ville en avril 2015, en collaboration avec l’Université du Luxembourg et l’association Intersex & Transgender Luxembourg. Cette conférence s’adressait plus particulièrement au personnel enseignant du fondamental et du secondaire, au personnel éducatif des structures d’accueil pour enfants et aux personnes travaillent dans le domaine de la jeunesse. L’objectif était de sensibiliser et d’informer le grand public et les professionnels des secteurs enfants et jeunesse sur les thématiques des normes de genre et des transidentités.