L’histoire urbaine

Les points les plus marquants de l’évolution de la ville ont certes été la création de la ligne ferroviaire et l’implantation des 3 sites sidérurgiques : Terres Rouges, Schifflange et Belval (1912) qui ont fourni le cadre au développement de la ville. Une ligne imperméable (topographie, usine de Schifflange, chemin de fer et Terres Rouges) ne permettait pas à la ville de s’étendre vers le sud. La seule possibilité d’extension était le nord de l’agglomération.

Forte de ces trois sites sidérurgiques, dont Belval était une des plus grandes et des plus modernes en Europe en 1912, la ville intensifie sa croissance, de sorte que vers 1923 les responsables communaux font appel à un des urbanistes les plus connus de l’époque, Josef Stübben, pour l’élaboration d’un plan d’aménagement général. En août 1924, le plan a été voté par le conseil communal.